blogs.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

Luchon, La Reine Des Pyrénées

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

BLOGS

La huitième édition du Festival de Luchon est une belle réussite

La huitième édition du Festival de Luchon est une belle réussite

Blog dans la catégorie :
Actualités

 

Statistiques

 




Signaler un contenu illicite

 

Luchon, La Reine Des Pyrénées

Festival Du Film 2006 (La Relève et Les Prix)

Le 25/04/2006

L'équipe des "Bleus" avec le réalisateur Emmanuel Caussé (au centre)
L'équipe des "Bleus" avec le réalisateur Emmanuel Caussé (au centre) 

La Relève Et Les Prix

 

Le Festival de Luchon peut se satisfaire de plaire aux professionnels certes, et à tous les professionnels, mais aussi et surtout aux jeunes professionnels. Ainsi, l’équipe de la série « Les bleus », que vous avez pu découvrir hier soir sur M6, s’est vue attribuer le Grand Prix de la Série,  avec, en prime, le Prix du Jeune Espoir Masculin pour Mhamed Arezki (Lyes dans la série). Pour « Le Petit Journal », ils nous ont gratifiés d’une pose sympathique (ce qu’ils sont tous d’ailleurs) aux côtés du jeune réalisateur toulousain Emmanuel Caussé, dont le film pour Arte, « Les lettres de la mer rouge », a reçu quant à lui le Prix du Coup de Cœur du Jury du Public. Ils en sont sûrs, dès qu’ils le pourront, ils reviendront, et avec leurs potes…

 

Mais surveillez désormais votre petit écran, soigneusement, soyez attentifs car vous les avez déjà vus, et vous les reverrez certainement pendant longtemps, ou bien vous verrez encore certaines de leurs œuvres, estampillées « Prix du Festival de Luchon »…

 

De gauche à droite sur la photo, la superbe Elodie Yung (Laura), l’acteur belge Nicolas Gobi (Kevin), le réalisateur Emmanuel Caussé (Manu, mais ça c’est derrière la caméra), Mahmed Arezki (Lyes), et Raphaël Lenglet (Alex).

 

Jérôme HOTTA

 

Festival du Film 2006 (Frédéric Pierrot)

Le 25/04/2006

Frédéric Pierrot
Frédéric Pierrot 

 

Frédéric Pierrot

 

 

Frédéric Pierrot est un acteur peu connu du grand public, et pourtant il occupe une large place dans l’esprit audiovisuel des français : c’est une « vraie gueule », tout comme son pote Michel Duchaussoy et ses cinquante années de métier, avec qui il est d’ailleurs venu présenter « Aller simple » pour Arte, hors compétition. Et Frédéric travaille en ce moment au tournage pour France 3 d’un superbe sujet, historique, sur la vie des harkis du camp de Bias, à côté de Villeneuve-sur-Lot, intitulé « Leïla, fille de harki ». La scénariste n’est autre que Dalila Kerchouch qui a écrit il y a deux ans une biographie « Mon père, ce harki ». Ce livre relate notamment la relation horriblement surréaliste entretenue par le commandant du camp (incarné par Frédéric Pierrot) avec les réfugiés Harkis. En effet, ce commandant rackettait ceux qu’il était censé protéger, et, avec l’aide intéressée de l’hôpital psychiatrique local de la Candélie, matait les rebelles en les faisant enfermer et droguer afin de les casser psychologiquement pour qu’il puisse continuer sa lucrative activité : un sujet de société grave et profond sur les relations entretenues par la France post coloniale avec certains de ses rapatriés. Le tournage débutera à la mi-mars, et la diffusion est prévue pour la rentrée de septembre… A voir impérativement.

 

 

Jérôme HOTTA

 

Festival du Film 2006 (Anne Caillon)

Le 25/04/2006

Avec Anne, le dialogue est simple et convivial
Avec Anne, le dialogue est simple et convivial 

Anne Caillon

 

 

          C’est désormais une grande star internationale, puisque vous pourrez la découvrir dans « Basic Instinct 2 » aux côtés de Sharon Stone. Mais notre « petite » française ne se prend pas la tête pour autant, puisqu’elle a accordé au « Petit Journal » un entretien exclusif, notamment sur le tournage du film en Angleterre (et non aux Etats-Unis comme certains l’ont écrit) : « J’ai eu à faire à des gens très professionnels pour ce film, et j’en ai d’ailleurs été la première surprise. Nous avons été quatre françaises à être sélectionnées de la façon la plus simple qui soit, c’est-à-dire par un casting. C’est une expérience majeure dans ma carrière, car j’ai eu comme interlocuteurs de très grands professionnels qui aiment passionnément leur métier, et qui respectent profondément les artistes. Pour le Festival de Luchon, c’est Anémone qui a raison : c’est un endroit super sympa et très convivial : j’espère pouvoir y revenir ».

 

 

Jérôme HOTTA

 

Festival Du Film 2006 (Les Dédicaces)

Le 25/04/2006

Samantha et Chantal Frédéric Diefenthal Anne Caillon Et bien d'autres...

Samantha et Chantal
Samantha et Chantal 

Les Dédicaces

 

Luchon, durant toute la durée du festival, est aussi et surtout un lieu de rencontres et d’échanges entre des artistes et un public. Soit au travers des projections en salle, où les acteurs du petit écran peuvent apprécier en « live » les réactions du public face à leurs œuvres, où soit dans les rues de Luchon, où ils peuvent mesurer leur notoriété et la place qu’ils occupent dans le cœur de ce même public. La majorité de ces artistes se prête de bonne grâce, et aussi de bon cœur, aux traditionnelles photos souvenirs et autres signatures que l’on montrera à ses copines ou à ses amis… Une mention spéciale cependant à « Samantha et Chantal » qui faisaient la promotion de leur dernier CD, et qui se sont montrées extraordinaires avec tout le public luchonnais : une vraie relation populaire qui a animée toute la journée du mercredi. Par contre, un sérieux carton rouge pour Bernard Farcy, venu présenté « Le grand Charles » pour France 2, et qui a refusé cette même relation : il s’est certainement mépris sur son rôle du célèbre Charles de Gaulle, oubliant la relation que ce grand homme entretenait avec le peuple, au point d’en apprécier, souverainement, de leur « serrer les pognes » dès qu’il le pouvait.

 

 

Jérôme HOTTA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Présidente 2007 s'appelle Véronique Genest

Le 14/01/2007

Véronique Genest pour 2007
Véronique Genest pour 2007